En Afrique, les filles sont encore trop souvent dans l’incapacité d’aller à l'école ou de décrocher l'emploi qu'elles désirent. Sans éducation ni revenu, elles deviennent extrêmement vulnérables à la pauvreté, aux abus et à la violence sexiste. Le programme pédagogique au féminin (WEP) d’ACW est un programme de développement professionnel continu (DPC) mis en place par SAP, l'UNESCO, Irish Aid, Jokkolabs et le Camden Education Trust pour relever ces défis.

Les enseignantes sont à la fois des modèles pour leurs étudiantes et des actrices de choix pour changer le système éducatif en profondeur. Le WEP choisit donc de réunir les enseignantes africaines et éducatrices en informatique et STIM autour d’un même programme éducatif, collaboratif et innovant qui va dans le sens des ODD 4, 5 et 17 des Nations Unies. Le programme leur permet d'acquérir les compétences et connaissances dont elles ont besoin pour enseigner, inspirer, encadrer et préparer les jeunes Africaines au monde du travail ultra-technologique de demain.

 
         
      

94 participantes et 14 animatrices de 30 pays inscrites à la session d'automne 2021.

295 alumnae originaires de 38 pays unies pour accroître le leadership féminin dans l'éducation en Afrique.

 

 

 

Un peu d'Histoire...

2019 : La toute première édition du WEP a lieu. SAP et ses partenaires, UNESCO YouthMobile, Irish Aid, le Camden Education Trust (CET) et le Ministère marocain de l'Éducation nationale organisent un premier pilote du programme à Rabat. Grâce à la générosité du Département de l'Éducation du Maroc, l'événement parvient déjà à réunir 28 enseignantes de 15 pays sous un même toit.
 


 

2020 : S’appuyant sur ce premier succès retentissant, les partenaires misent sur la créativité pour adapter l'atelier au format virtuel. Cette nouvelle version permet à des femmes francophones et anglophones de plusieurs pays africains de partager leur expérience pédagogique, d'acquérir de nouvelles compétences et de former une communauté de pratique.

2021 : Fort de sa réussite en ligne en 2020, le WEP prend de l’ampleur en 2021 avec deux sessions virtuelles (hiver et automne) de sept semaines chacune.
 

Focus sur l'éducation aux médias et à l'information (EMI)

Donner aux enseignants comme aux élèves les moyens de développer leur pensée critique et leurs compétences en matière de résolution de problèmes : voilà un objectif prioritaire. Les programmes visant à assurer un accès équitable à l’éducation sont un bon vecteur pour y parvenir dans la mesure où ils ciblent à la fois l'élève en classe dès son plus jeune âge et le renforcement des capacités pédagogiques du corps enseignant.

En juin 2021, la réunion virtuelle des anciennes élèves WEP avait pour thème « la créativité en classe et le programme d'éducation aux médias et à l'information (EMI) de l'UNESCO. Fort du succès de cette rencontre, le WEP s'appuie désormais sur l’EMI pour bâtir son programme de seminaires de sept semaines. À l'heure de la cyberintimidation et de la désinformation, ce choix stratégique aidera les enseignantes à enrichir le dialogue technologique avec leurs élèves tout en encourageant l'émergence d'une nouvelle génération consciente de chaque enjeu.

 

 

 

Ce programme est soutenu et financé par : SAP, Irish Aid, UNESCO YouthMobile

Il est organisé et administré par : The Camden Education Trust
 

 

S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER