Partenaires historiques

SAP a lancé Africa Code Week en 2015 dans le cadre de son département EMEA de Responsabilité sociétale d'entreprise.

Leader des applications d’entreprise, SAP (NYSE : SAP) fournit aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs les moyens logiciels d’une meilleure gestion. Du back office à la direction, de l’entrepôt à la vente, quel que soit le terminal d’utilisation (ordinateur, terminal mobile), les applications SAP permettent aux collaborateurs et aux organisations de travailler plus efficacement ensemble et de s’appuyer sur des tableaux de bord personnalisés afin de conserver leur avance dans un contexte concurrentiel. Les applications et services SAP offrent à plus de 258 000 clients la possibilité d’être rentable, de s’adapter continuellement et de croître durablement.

UNESCO YouthMobile s'associe à SAP pour permettre aux jeunes Africains d'acquérir des compétences en codage et en numérique dans le cadre de l'Africa Code Week (ACW) depuis 2016. S'appuyant sur l'expérience d'initiatives mondiales qui initient les jeunes à la programmation informatique (apprendre à coder) et à la résolution de problèmes (coder pour apprendre), les antennes locales de l'UNESCO redoublent d'efforts pour multiplier les formations et les ateliers pour les enseignants et les jeunes en mettant l'accent sur la participation des filles. L'UNESCO et SAP poursuivent par ailleurs le dialogue avec les gouvernements pour mettre en place des programmes durables qui encouragent l’acquisition des compétences numériques par les jeunes. Ils collaborent enfin sur les questions d'égalité des genres au sein du programme de formation des enseignants pour Africa Code Week.

Partenaires stratégiques

Irish Aid est le programme d'aide publique au développement du gouvernement irlandais : il soutient le développement à long terme et l'aide humanitaire au nom du peuple irlandais.  L'objectif d'Irish Aid est de réduire la pauvreté, la faim et les besoins humanitaires en soutenant le développement à long terme et en aidant à bâtir un avenir meilleur pour les communautés les plus pauvres du monde.

Google souhaite que tout élève puisse apprendre et se passionner pour l'informatique (CS ou 'Computer Science' en anglais). Afin de soutenir Africa Code Week, Google subventionne chaque année des organismes et groupes qui souhaitent initier les jeunes (tranche d’âge 5-18) à l'informatique, et en particulier les jeunes qui, en temps normal, sont trop rarement exposés à l'opportunité d'un tel apprentissage. Plus de 130 subventions ont été accordées depuis 2016, permettant à plus de 180 000 jeunes d’être exposés à l’informatique et aux compétences en codage dans plus de 11 pays.

En s'associant à SAP dans le cadre d'Africa Code Week (ACW) pour la quatrième année consécutive, Google offre aux jeunes la possibilité d'acquérir des compétences essentielles en matière de culture numérique et de codage grâce au financement de 55 organismes à but non lucratif (OBNL) dans 18 pays africains. Cliquez sur la bulle verte pour tout savoir !

Depuis 2016, le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ) a accordé 37 subventions à des organisations issues de 17 pays africains dans le cadre des initiatives Africa Code Week et #eSkills4Girls. Ces subventions ont permis d'initier plus de 26 000 filles aux compétences numériques et aux perspectives d'emploi. #eSkills4Girls a débuté sous la présidence allemande du G20 dans le but de s'attaquer au fossé numérique existant entre les sexes, en particulier dans les pays à faible revenu et les pays en développement. 

Basé en Irlande, le Camden Education Trust (CET) est un organisme à but non lucratif disposant du statut d'organisme caritatif. Le CET travaille exclusivement au développement de programmes et de contenus pour les projets éducatifs et la formation des enseignants à l'échelle mondiale. Ils collabore étroitement avec un large éventail d’entreprises partenaires et de fondations familiales afin de créer des initiatives éducatives, en particulier pour les jeunes les plus démunis. Le CET croit fermement que c'est pat l'éducation que nous pourrons bâtir ce monde meilleur auquel chacun aspire.

Inspiré par une alchimie mêlant « techlabs », « innovation hub », espace coworking, incubateur et « think tank », Jokkolabs a ouvert officiellement en 2010 à Dakar le premier coworking space d’Afrique Francophone parmi 700 pionniers mondiaux pour entreprendre et innover autrement: ensemble!

Aujourd’hui, l’initiative s’est étendue pour former un réseau de 12 espaces d’innovation Jokkolabs dans 9 pays : la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Mali, le Maroc, le Burkina Faso, le Benin, la Gambie, la France et le Sénégal.

S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER